ma BM série 5

Pour visionner une autre photo dont je suis pas trop fier, et de plus, elle m'a coûté bien cher.

clickez ici !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les seules modifications que je lui ai apportée est un rabaissement par échange de ressort plus court.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma deuxième BMW 325 i, une bonne caisse !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grand avantage pour les adeptes des travers, elle possède un pont arrière auto-bloquant !
Ce système autorise des glissades à basse vitesse et procure un vrai plaisir.
PS: les nouveaux modèles comme par exemple celle du haut, ne possèdent plus ce pont. Par contre avec le système ESP "contrôle anti-patinage" fini avec les beaux travers ! Il reste néanmoins la possibilité de déclencher le système manuellement. La vitesse de décrochage du train arrière est alors plus grande, donc plus de risque !



 

Ma première BMW 325 i M-Technic, une voiture pour les jeunes !
A l'état d'achat.
Et a près avoir shooté un renard dans l'avant de mon spoiler

Ce spoiler avant d'origine
M-Technic étant un prix de fou, j'en ai profité pour faire monter à la place un kit complet
" Rieger GTS "
J'ai également fait ré-élargir les jantes avant de 2 cm. et 3 cm à l'arrière.

J'ai remplacé les deux sorties d'échappement d'origine par une construction personnelle.
Un tuyau de fourneau suédois en inox avec un diamètre de 80 mm. faisait parfaitement l'affaire !

J'ai supprimé la soudure en spirale et poli les deux bouts de tubes sur un tour.
Une couleur mate et froide rendit l'aspect réel.
Le travail de soudure sur la sourdine ne fut pas évidente mais donna un bon résultat. Pas visible de
l'arrière du fait que les deux tubes traversaient le spoiler arrière.

A l'état d'achat.
Ma voiture de rêve à l'époque, Audi Quattro Turbo "Hurquattro"

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma toute première BMW, une 525 i !

Je l'ai payée la somme minable de 1750.- expertisée ! Bonne affaire mais il s'est vite avéré qu'elle avait un sérieux problème.
En pleine circulation, le moteur calait de temps à autre. Après quelques minutes, j'arrivai à nouveau à le démarrer.
Après retour chez le vendeur, le véhicule ayant aucune garantie évidemment, il ne savait pas de quoi il s'agissait.

D'après le vendeur, le relais de la pompe à essence avait été changé à plusieurs reprises.

Après plusieurs réflexions, j'ai décidé d'en finir vite fait avec ce problème.
La seule possibilité était que le câblage entre le relais et la pompe à essence avait des mauvais contacts !
Vu l'état de la voiture, j'ai simplement tiré un nouveau câble électrique que j'avais piqué sur un vieil aspirateur !
Je ne me suis pas embêté longtemps pour la fixation. Par dessous le châssis avec des attaches plastiques.

Depuis ce jour, plus aucun problème ! Le garagiste s'est tiré les cheveux quand je lui ai annoncé la cause et ma réparation. Faut avoir de l'idée parfois !

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Après une légère avarie avec une ... d'un voisin !
Ma toute première voiture, une Opel Kadett GTE 1.8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette voiture avait pour l'époque 200 ch. pour une cylindrée de 2,1 litre.
Énorme pour ce modèle sorti en 1981. Peu de voitures passaient cette puissance avec si peu de cylindrée.

Bref, le moteur était des plus fragiles et son turbo non refroidi par huile était un vrai handicap.
Le pauvre fatigua vite avec mes accélérations poussées.

J'avais trouvé un moteur plus récent d'occas' complet avec turbo pour 1300.- Ce dernier était refroidi par huile et c'est ce qui m'a poussé à l'achat.
Comme il y a toujours un hic dans l'histoire, ce moteur provenait d'une voiture accidentée. La couronne supérieure de distribution était détruite. Pensant bien que le moteur tournait encore lors du choc, il y avait la possibilité que des soupapes ont morflés sous la pression des pistons. C'était d'ailleurs le cas, 3 soupapes pliées !

Aimant bricoler sur les moteurs, alors que le véhicule roulait toujours avec l'ancien moteur, j'avais du temps à réviser le nouveau. Le fait que je devais remplacer des soupapes, une légère modification de la culasse fut entreprise.

 

 

 

 

 

 

J'ai entrepris des gros travaux de peinture.
Elle passa du blanc au violet ( ce que j'ai d'ailleurs regretté par après, elle donne mieux en blanc ! )
J'ai réalisé tout le travail de préparation à la peinture finale extérieure ainsi que toute la peinture des intérieurs dans le garage chez mes parents. Bonjour la poussière et les résidus de peinture.

 

 

Je lui avais apporté beaucoup de modifications de jeunes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

un vrai régal comme carrosse !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parti cette fois dans un diesel série 3
vraiment sympa à rouler

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il me fallait un break avec les travaux que j'ai à faire

 

PS: je suis tout de même triste d'avoir du me séparer de ma BM ci-dessous.